Le blog d'une maman de triplés

Astuce pour faire nos nuits

Publié par le 13 décembre 2011 dans Astuces, Au quotidien, Vie de couple | 0 commentaire

 La joie d’avoir trois enfants en bas âge (comprendre des triplés ) c’est que vous forcément plus de risques/chance de cumuler les petits désagréments en même temps.
Avoir une fille qui crie comme Annabelle cumulée à une autre fille qui jette tout sur son passage si elle est frustrée comme Juliette cumulée à un petit graçon qui fait des cauchemars comme Tristan.
Si ils étaient venus au monde séparément ça aurait été peut-être plus simple à vivre mais là y’en aura forcément un qui va avoir un truc qui tourne pas comme il le veut.
Si on a de la chance, ils prennent le relais.
Par contre, si on n’a pas de chance, ils font tout en même temps et votre journée et votre nuit devient un calvaire sans un moment de paix pour vos oreilles. Fatique psychologique quand tu nous tiens…
Bref, tout ça pour dire qu’il arrive qu’on ait de la chance et on a le droit qu’aux cauchemars de Tristan.
On les gère bien, on a l’habitude, lui sait qu’il peut compter sur nous et il arrive même qu’il n’en fasse pas pendant 1 semaine entière!
Mais nous avons découvert un petit chef d’oeuvre émouvant à la douceur graphique idéale pour aider un enfant à faire face à ses cauchemars.
Le voici, Le croqueur de cauchemars aux éditions Flammarion, Père Castor

Gloups n’est pas n’importe qui. C’est un croqueur de cauchemars, un gros monstre gentil, qui veille sur les enfants la nuit. Alors quand il entend l’appel de la petite Zélie, vite, vite, Gloups accourt auprès de son lit. Cauchemars tout gris, gare à vous, le croqueur est au rendez-vous !
 A la fin du livre, il y a Gloups en carton avec des cauchemars matérialisés. (orage, fourmis, serpents, crocodiles, méchant, sorcière etc etc)
Il suffit aux enfants de lui donner à manger les cauchemars et placer Gloups pas très loin pour qu’il puisse sous glisser sous le lit et manger les méchants cauchemars.
Le concept est simple : un gentil monstre qui ne mange que les méchants monstres.
Les petits l’aiment bien, nous on fond devant le graphisme du livre et l’histoire qui se termine bien, puis toute la famille se choisit plusieurs cauchemars à faire à Gloups.
L’avantage caché derrière tout ça c’est d’avoir deux parents qui ont pu faire leur nuit sans interruption.
Merci Gloups!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *