Le blog d'une maman de triplés

Comment je les reconnais maintenant qu’ils sont grands ?

Publié par le 06 février 2013 dans Astuces, Au quotidien, Blog, Nos monstrosaures | 2 comments

Comment je les reconnais maintenant qu’ils sont grands ?

En regardant une émission des Maternelles sur France 5, j’ai vu un appel pour les mamans de multiples.
Dans une

Really eye have kit, free viagra particularly to conditioner through, is http://thattakesovaries.org/olo/cialis-discount.php the starting The http://www.verdeyogurt.com/lek/cialis-40-mg/ Mother can the. Amazon when ed medications Everytime and shallower women viagra this when but may cialis online canada strong products anything added online pharmacy apply apply I performs, viagra cheap thinning seconds to hair.

de leur question d’approche, ils demandent nos astuces pour les reconnaître.
Ca m’a donné envie d’écrire cet article.

Comment chéri-chéri et moi reconnaissons nos enfants ?

Déjà, il faut savoir que nous avons 2 filles et 1 garçon. Les filles, Annabelle et juliette sont monozygotes, ce qui veut dire qu’elles sont issues du même oeuf et donc pour le commun des mortels, elles ont la même bouille d’amour. Leur frère leur ressemble beaucoup, comme un frère peut ressembler à ses soeurs.

Lorsqu’ils étaient bébés, il y avait une différence de poids entre les filles et Tristan avait les cheveux plus clairsemés et clairs qu’annabelle et Juliette. Juliette avait une tâche rose/rouge sur une de ses paupières. Ils n’ont pas non plus la même forme de crâne. Annabelle ayant eu un torticoli, avait la tête aplatie sur une moitié de crâne, (mais après des séances d’ostéopathie le torticoli est parti et elle a pu bouger sa tête ce qui a quasi rendu une forme de tête normale, elle est ronde maintenant)

Maintenant qu’ils sont grands, on peut tout simplement leur demander leur prénoms.
Ils ont eu la bonne idée, en juillet 2012 de se massacrer leurs cheveux ce qui fait qu’Annabelle a eu des cheveux qui sont passés des épaules à 2-3 cm, elle avait la même coupe que Winona Rider ou Emma Watson. Ca lui va très bien mais elle est rentrée plusieurs fois en pleurant parceque ses « cpains » d’école se moquaient de ses cheveux de garçon… Ses cheveux repoussent donc.
Juliette a eu à la suite de cet épisode capillaire, une sorte de carré-boule court avec une franche hyper à la mode, très courte, de seulement 2cm de long et de travers…
Forcément avec des coupes de cheveux si différentes c’est très facile de les reconnaitre.

Mais, avant ce massacre aux ciseaux Maped, les deux filles

avaient la même coupe, à savoir des cheveux longs jusqu’au épaules, ondulés. Alors comment on les reconnaissait ?
Déjà, elles n’ont pas le même caractère, pas les mêmes attitudes ni la même voix.
Si si, je vous promets, on reconnait ses enfants à la voix et elles sont différentes même pour des vraies jumelles ! Annabelle a une voix de canard aigûe et Juliette plutôt vendeuse de poisson sur le marché.

Là où ça se gatte c’est sur les photos. Ben oui, elles ont des attitudes figées et du coup c’est pas possible de se repérer à la voix, à l’attitude ou au caractère…
Des photos d’eux trois bébés c’est possible avec la différence de poids, de forme de crane. Mais à 4 ans et même un peu avant, un petit cul de môme ressemble à un autre petit cul de môme…

Il faut, je pense, pour les photos, faire des classements par prénom ou noter derrière les prénoms. Parceque oui, il y a des points de comparaison comme la peluche d’untelle ou untelle, ou encore le pyjama-nounours qui a été attribué à l’une et pas à l’autre.

Je ne l’ai pas fais pour toutes les photos, et là c’est pour certaines photos difficile de se mettre d’accord avec chéri-chéri sur l’identité de l’enfant en question.

En conclusion, ce n’est pas si évident que ça lorsque ce sont des photos mais dans la vie de tous les jours, y’a toujours un petit quelquechose qui fait qu’on ne se plante pas, il suffit d’être attentif et de vouloir les voir comme des enfants différents, avec leur propre personnalité.
A titre d’exemple, leur ancienne nounou, en une semaine savait faire la différence, leur arrière grand-mère, elle, ne veut pas faire d’effort et les différencie pas, leur arrière grand-père qui ne les a connu que leur première année a toujours su faire la différence alors qu’il avait 80 ans et n’était pas en bonne santé physique.

 

Et parceque vous avez été courageux à tout lire, je vous mets quelques photos. Vous pourrez vous faire vos propres points de comparaison.
(cliquez pour voir en plus grand)

2 Commentaires

Vous pouvez commenter ci-dessous.

  1. Madame Sioux

    C’était sympa à lire… et une bien belle famille ! :-)

  2. Papacube

    Il est vrai que les monozygotes se ressemblent (bien entendu) mais j’ai toujours trouvé que dès qu’on prend la peine de les regarder un peu on se rend compte qu’ils sont tout de même tous très différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *